ROMAIN BERGER  est un photographe de la scène française, né à la fin des années 80 en Normandie.

 

Issu d'une formation cinématographique et théâtrale, il est fasciné depuis longtemps par l'image, la culture populaire, les stéréotypes et la question du genre.

 

Il réalise des oeuvres artistiques décalées, cinématographique, colorées et gentiment provocatrices. Il revendique sans complexe d'être un artiste camp, concept désignant, entre autre, une forme d'autodérision qui permet aux hommes gay de rire des difficultés de leur condition dans une société homophobe, le tout, avec artifice et exagération.

 

C'est pourquoi, volontairement, il reprend les clichés de la culture gay qu’il détourne afin de mettre notre monde en lumière, autant dans ce qu'il a de meilleur comme de pire (solitude, superficialité, surconsommation, violence, addiction, sexe, politique …)

Nous avons tous des vices cachés, et  ce qui l'intéresse n'est pas

Maxime.jpg

l'image public, mais nos secrets et ce qu'il se passe dans l'intimité et en privé. Une façon de critiquer l'hypocrisie de l'espèce humaine et le politiquement correct imposé par une société patriarcale. La vie n'a pas de règles, nous sommes les seuls maîtres de notre jeu.

Influencé par les mises en scène du photographe David Lachapelle et par l'esthétisme du réalisateur Gregg Araki pour ses couleurs, sont travail se veut être une ode à la vie, à l'amour et à la liberté d'expression.

Artiste de la sous culture, il est l'équivalent en photo du cinéma dit indépendant. Il ne suit pas les tendances actuelles et mélange cinéma et univers queer à l'extrême, bien loin de la mode photographique du moment, qui cherche au maximum le naturel. Peu valoriser dans son pays, il trouve sa reconnaissance à l'étranger où il est souvent célébré, que ce soit dans des magazines où des expositions.

Fort de cette reconnaissance hors des frontières, l'éditeur Anglais Men on paper art a publié en Septembre 2022,  LIFE'S A CABARET, un livre sur son travail, regroupant l'intégralité de ses photographies depuis 2018. Dans cette continuité, l'Allemagne a éditée SEX UTOPIA, un ouvrage de 400 pages, présentant 70 artistes du monde entier, dont il fait partie aux côtés des artistes Pierre et Gilles.