top of page

Romain Berger est un artiste photographe français de 35 ans, originaire de Normandie. 

Inspiré par le travail du photographe David Lachapelle et de l'esthétique colorée du réalisateur Gregg Araki, son œuvre, gentiment provocatrice et cinématographique, se distingue par ses couleurs excessives.

Né de l'influence des boîtes de nuit gay parisiennes fréquentées dans sa jeunesse, cette couleur est une composante essentielle de son expression artistique. Malgré la gravité de certains sujets qu'il aborde, elle permet également d’atténuer la violence du discours.

 

Romain Berger ne cherche pas la réalité brute, mais préfère fantasmer des scènes de vie avec une esthétique personnelle, embellissant ainsi sa vision du monde. Ses tableaux ouvertement empreints d'homoérotisme constituent un défi audacieux à l'ordre patriarcal, longtemps marqué par la conception de la femme comme objet sexuel et de l'homme comme figure virile.

Son approche artistique oscille entre sujets légers et plus sérieux, guidée par ses envies du moment. Romain Berger crée sans contraintes, capturant des images proches de celles d’un film, tout en défiant les attentes conventionnelles. Ce qu'il aime, c'est raconter des histoires et magnifier ses modèles en les mettant en scène dans des décors qu'il crée lui-même. S'amuser avec les clichés et la superficialité constitue une source de plaisir dans sa création.

En 2022, son premier livre photo, "Life's a Cabaret", a été édité par Men On Paper Art, retraçant trois ans de carrière. Il a également été publié dans le livre allemand "Sex Utopia" aux côtés d'artistes renommés (Pierre et Gilles / Bruce la Bruce). Bien que son travail soit régulièrement exposé et publié à l'étranger, il est confronté à une certaine réticence dans les galeries françaises en raison de son caractère hors normes.

portait Romain Berger

Engagé dans sa propre lutte pour un monde meilleur, Romain Berger continue à façonner sa vision artistique unique, cherchant à émerveiller les spectateurs tout en déployant son engagement envers la représentation de la diversité humaine.

Andy Warhol a aspiré à exposer toute sa vie au MOMA, mais cette opportunité lui a été refusée. Deux ans après son décès, le musée a organisé une rétrospective sur la carrière de l'artiste. Rejeté dans les années 80, il a finalement trouvé la reconnaissance à titre posthume. La critique d'art peut être très versatile.

"

"

bottom of page